A la une Actus

Festival Sbagha Bagha : Amateurs de Street art et graffeurs s’approprient Casablanca

Écrit par FDM

Battle de graffiti, performances murales, rencontres improbables et résidence d’artistes, c’est le programme de la 4ème édition du festival de Street art Sbagha Bagha qui se poursuit jusqu’au 22 octobre à Casablanca.

Depuis le 16 octobre, Casablanca se colore une nouvelle fois de graffitis. C’est la 4ème édition du festival de Street art Sbagha Bagha. Au programme: trois performances murales signées de l’Espagnol Nano Nano, du Mexicain CIX et du Marocain Fouad Abid. À coup de rouleaux et de bombes de peinture, les trois artistes « habillent » toute une façade. Des créations qui mixent leur univers artistique et l’esprit émanant des quartiers qui les accueillent jusqu’au 22 octobre, à savoir Sidi Bernoussi, El Fida-Derb Sultan et Sidi Moumen. Pour cette édition, quelques nouveautés ont fait leur entrée.

La première : une battle de graffiti qui se déroule du 21 au 22 octobre. Les jeunes talents qui seront arrivés à franchir toutes les étapes, s’affronteront devant le public et un jury composé du graffeur NEOK et de deux membres du collectif belge CNN199. Collectif qui a également rencontré les étudiants de l’école supérieure des Beaux Arts de Casablanca à travers de Master Class.

Sensibiliser et créer de l’émulation, c’est l’objectif de ces rencontres. Même les plus jeunes sont dans les viseurs de ces graffeurs. Les artistes belges Dema, HMI et Venero qui, avec les enfants du centre culturels Les étoiles de Sidi Moumen, ont graffé ensemble, et les petits du quartier du port de Casablanca avec l’artiste catalane Marina Monsonis autour de la pêche locale menacée de disparition. Jusqu’au 22 octobre, le collectif casablancais Skefkef composé entre autres d’illustrateurs, de dessinateurs et de bédéistes, organise une résidence d’artistes au Technopark pour créer un pont entre la BD et les fresques murales.

Commentaires

Commentaire

loading...