A la une Actus

Fatime Zahra Morjani, une artiste-plasticienne engagée à l’Institut français de Rabat

Écrit par FDM

C’est une artiste marocaine engagée qui prend ses quartiers à l’Institut français de Rabat. Fatime Zahra Morjani présente du 26 avril au 30 mai son exposition baptisée « Obsidienne ».

La cause environnementale est au centre de l’exposition « Obsidienne » signée Fatime Zahra Morjani et présentée du 26 avril au 30 mai à l’Institut français de Rabat. Car la Casablancaise est une artiste-plasticienne engagée ou plutôt une « artiviste » comme elle se qualifie. Son cheval de bataille ? Le respect de l’environnement ou plus large le consumérisme. Un engagement visible à travers ses œuvres abstraites qui marient la lumière à des matières et matériaux de récupération, exprimant le lien vital et tourmenté qui unit l’homme à son environnement, comme le décrit l’Institut français de Rabat dans un communiqué. Avant de se lancer dans l’art, Fatime Zahra Morjani a suivi des études d’architecture et a travaillé dans l’administration avant de s’envoler pour l’Ethiopie durant quatre ans pour rejoindre les Nations unies et la Pologne. Des pays qui stimulent sa quête artistique et personnelle. C’est même à Varsovie qu’elle présente en 2010 ses toutes premières œuvres lors d’une exposition qui rencontre un franc succès. De retour au Maroc, elle décide de se plonger complètement dans l’univers artistique. Dans les provinces du Sud, la plasticienne puise son inspiration, comme le met en avant l’Institut français de Rabat, soulignant que la richesse de la culture beïdane, la vibrance des couleurs et la diversité des paysages, ont formé un terreau fertile, propice à la création. Bref, son amour de l’art, ses rencontres et son engagement est une belle invitation à la réflexion.

 

Vernissage : jeudi 26 avril à 18h30 à la galerie de l’Institut français de Rabat

Commentaires

Commentaire

loading...