A la une Actus

Fatima Ezzahraa, Meryam et Chaimae parmi les finalistes du Challenge Startupper de l’Année

Écrit par FDM

15 candidats ont été retenus pour accéder à la finale du concours Challenge Startupper de l’Année par Total au Maroc. 3 jeunes filles figurent dans la liste. Tous les candidats sélectionnés ont présenté ce mercredi 6 février leur projet lors d’une journée « pitch » devant un jury de professionnels.

Les 15 finalistes du Challenge Startupper de l’Année ont présenté aujourd’hui  leur projet lors d’une journées « pitch », durant laquelle ils ont reçu un coaching. Le jury local était composé de :  Jean-Louis Bonenfant, Directeur général de Total Maroc ; Najette Kheiri, Directrice juridique et responsable RSE de Total Maroc ; Fatim Zahra BIAZ, Fondatrice du New Work Lab ; Mounir Ferram, Directeur du Pôle Enseignement/Formation de la CFCIM ; Jérôme Mouthon, Directeur général de Buzzef – responsable du Kluster de la CFCIM ; Omar Kadiri, Lauréat 2016 du Challenge Startupper ; Farid Bensaid, Président directeur général de Tenor Group ; Youssef Chraibi, Président directeur général d’Outsourcia ; Dounia Boumehdi, Directrice générale de Maroc Numeric Fund ; Hicham Badreddine, Directeur général de la Digital Factory de Saham Assurance et Fathallah Sijilmassi, Ancien ambassadeur du Maroc en France et Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée

À l’issue de cette sélection finale, ce jury annoncera le 26 février 2019, le nom des 3 lauréats de l’édition 2018-2019 du Challenge Startupper de l’Année par Total au Maroc. Ces jeunes entrepreneurs recevront une aide financière pouvant aller jusqu’à 137 500 dhs, un accompagnement personnalisé de la part de Total Maroc et bénéficieront d’une campagne de communication pour donner de la visibilité à leur projet. Le label « Coup de cœur féminin » sera également attribué à l’une des finalistes afin d’encourager son projet. Tous seront par ailleurs distingués lors d’une cérémonie officielle de remise des prix.

Le Challenge Startupper de l’Année 2018-2019 par Total, organisé simultanément dans 55 pays1 ̶ dont 37 en Afrique, 11 en Asie-Pacifique et Moyen-Orient, 4 en Amériques, 3 en Europe ̶ réaffirme la volonté de Total de soutenir le développement socio-économique des pays dans lesquels le Groupe est implanté à travers le monde. Il contribue localement au renforcement du tissu social, à travers l’appui apporté aux entrepreneurs les plus innovants, dans la réalisation de leur projet.

Commentaires

Commentaire