A la une Actus

En Norvège, plus aucune différence de salaires entre les femmes et les hommes footballeurs

Écrit par FDM

En Norvège, les footballeuses vont désormais toucher autant que leurs homologues masculins, après la signature d’un accord passé vendredi 6 octobre entre l’association représentant les footballeurs locaux Niso, et la Fédération norvégienne.

Fini les inégalités de salaires entre les footballeurs hommes et femmes en Norvège. Grâce à un accord trouvé entre la Fédération norvégienne et Niso, l’association représentant les footballeurs locaux, le montant accordé à l’équipe féminine sacrée championne du monde en 1995 et médaillée d’or aux JO de 2000, va doubler, passant de 3,1 à 6 millions couronnes (soit près de 3 680 000 à 7 121 000 DH). Une augmentation rendue possible après que les footballeurs aient accepté de voir leur salaire annuel baisser de 550 000 couronnes (soit près de 653 000 DH) sur les 6,55 millions de couronnes versés au total chaque année. Résultat après ce calcul : un même revenu pour les deux équipes, féminines et masculines. Une petite révolution applaudie par Joachim Walltin, chef de Niso, qui souligne que « cet accord est vraisemblablement unique dans le monde ». Du côté des principales intéressées, on ne peut que saluer cette initiative. « C’est une très bonne nouvelle qui va faire une grosse différence pour les conditions des joueuses nationales », a très vite écrit sur les réseaux sociaux, l’arrière Ingrid Moe World, avant d’enchérir que « ce n’était peut-être pas grand-chose pour vous. Cela ne se ressentira peut-être pas dans vos salaires mensuels. C’était peut-être une évidence pour vous, mais pour nous, ça signifie énormément. » Autre réaction : celle de Caroline Graham Hansen, autre joueuse de l’équipe qui, elle, encourage les autres équipes du monde à suivre cet exemple : « Merci d’avoir fait cet effort pour les athlètes féminines, pour montrer l’égalité et pour nous aider tous. Pour que nos rêves deviennent réalité. » À voir si le message sera entendu…

Commentaires

Commentaire