A la une Actus

« Elle, mais » de Meriem Wakrim à l’Uzine

Écrit par FDM

Jeune artiste prometteuse, Meriem Wakrim livre à l’Uzine sa toute dernière exposition, regroupant pensées et sensations que l’artiste a pu rencontrer au cours de cette étrange aventure qu’est l’existence. La femme et les questionnements qui tournent autour d’elle sont au coeur de ce travail artistique.

La série présentée à l’Uzine Gallery à partir du 16 février regroupe des dessins volontairement bâclés, comme dans l’urgence, ou au contraire minutieux, réalisés dans la durée. Ils représentent des envolées de satisfaction ou des vagues de frustration, selon la couleur de ce dont ils ont témoigné. Mariant travail sur papier et manipulation numérique, conciliant comme dans la mémoire le virtuel avec le réel, sa quête est de mettre sur le même plan des matériaux variés, de les fusionner sans les opposer.
Les objets se mobilisent, ordinateur, papier, stylo, scanner et appareil photo s’entraident et s’additionnent pour raconter ensemble la vie d’une femme comme ils le peuvent.Issue du milieu du cinéma et de l’image, la question du point de vue intéresse tout particulièrement Meriem Wakrim : est-on une femme seulement définie par une vision exercée de l’extérieur ? Est-on toujours une femme dans les tréfonds de sa réflexion intérieure ? Que sommes nous et que cessons-nous d’être lorsqu’il n’y a que notre point de vu dans les environs ?
« Elle, mais. », ce sont les points de vue d’une femme, mais pas que.

Samedi 16 février, à partir de 17h à la galerie de l’Uzine
19 boulevard Mouatamid Ibnou Abbad, ancienne Route de Rabat, 22000 Casablanca

Commentaires

Commentaire