A la une Actus

Des chercheuses universitaires appellent à une meilleure implication de la femme dans le monde entrepreneurial

Écrit par FDM

Lors de la 2ème rencontre internationale des professeures et chercheuses de la Méditerranée, organisée par la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, les 22 et 23 février à Granada en Espagne, des experts se sont penchés et ont pointés du doigts les obstacles qui « empêchent l’intégration des femmes dans le marché du travail dans les sociétés méditerranéennes du XXIème siècle ».

Une panoplie de spécialistes a mis en évidence les nombreux freins empêchant l’intégration des femmes dans le monde du travail. Un point réalisé à l’occasion de la 2ème rencontre internationale des professeures et chercheuses de la Méditerranée, organisée par la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, les 22 et 23 février à Granada en Espagne. « L’indépendance économique et financière de la femme participe, non seulement à son développement et celui de sa famille, mais aussi à celui du PIB de son pays », a martelé Fathia Bennis, présidente de Maroclear, avant de démontrer comment l’intégration de la femme bénéficie à la croissance économique. Dans le cas du Maroc, « les textes législatifs mettent en avant le travail des femmes et SM le Roi Mohammed VI est le garant de cet acquis ». Néanmoins, elle a regretté le pourcentage élevé de Marocaines vivant en milieu urbain et qui sont inactives. Cependant, et grâce à la promulgation de la loi portant sur le statut des auto-entrepreneurs, cette tendance est en passe d’être renversée, est-elle convaincue. En effet, depuis la création de ce nouveau cadre, de nombreuses TPE (Très Petites Entreprises) pilotées par des femmes ont vu le jour, comme elle l’a mis en avant. Ces structures sont concentrées dans l’axe Rabat-Casablanca et se dédient principalement aux secteurs des services, l’artisanat ou les produits du terroir. « Le Maroc est doté d’un solide arsenal juridique en matière d’accès de la femme au monde du travail. L’enjeu à présent est de mettre en œuvre ces lois en vigueur », a-t-elle souligné. Mais, comme l’ont pointé du doigt les intervenantes, l’une des autres difficultés auxquelles sont confrontées les femmes désireuses de se lancer dans l’entrepreneuriat reste l’accès verrouillé au financement…

Commentaires

Commentaire

loading...