A la une Actus

Découvrez les temps forts de Jazzablanca (photos)

Écrit par FDM

Les Casablancais ont rendez-vous du 2 au 7 juillet avec la 14e édition du Festival Jazzablanca. L’évènement incontournable de la métropole réserve bien des surprises à ses fans.

Se tenant pour la première fois en juillet, le Festival Jazzablanca réserve pour cette édition pas moins de 58 concerts. Au total, ce sont 40 groupes d’artistes, 200 musiciens de 14 nationalités qui viendront animer cette belle semaine casablancaise aux rythmes du jazz, de la soul, du funk, du groove, du rock et des musiques électroniques !

Conçu pour transmettre des savoirs, rapprocher artistes et fans, ou encore éveiller petits et grands à la beauté de la musique, c’est « Le Off » du festival qui sera de retour cette année, et ouvrira ses portes en journée avec de nouveaux aménagements , différents espaces pour ateliers enfants, proposés par la Fondation TGCC, CODA & Eco Jeunes,  3masterclasses, 2 conférences, des concerts à midi, des airs de jeux, une multitude de stands de restauration et ainsi qu’une belle sélection de créateurs dans les domaines de la mode et du design.

Jazzablanca ajoute une nouvelle scène dédiée à la musique électronique. La nouvelle scène «Le Roof» est située à l’Hippodrome Casa-Anfa. Pensée comme un Roof top, avec vue imprenable sur le golf et Casablanca, cette scène proposera chaque soir des DJs nationaux et internationaux.

Sur la scène Anfa, le festival démarrera le mardi 2 juillet avec le légendaire groupe d’Indie pop écossais Franz Ferdinand, qui se produit pour la première fois en Afrique. Le mercredi 3 juillet, c’est Calypso Rose qui viendra enchanter l’Hippodrome Casa-Anfa avec ses sonorités calypso joyeuses, qui rappellent les plages des Antilles et les couleurs de Tobago.

Jeudi 4 juillet, Michael Kiwanuka, le nouveau phénomène folk soul britannique prendra possession de la scène Anfa. Vendredi 5 juillet, place à la Pop electro, avec les talentueux Metronomy, qui viendront faire danser tout Casablanca.

Samedi 6 juillet, c’est le parrain de la Funk et du Jazz, le grand Maceo Parker, qui enflammera la scène. Enfin, la scène Anfa brillera le dimanche 7 juillet, sous les sons disco-funk d’Al McKay, leader de la formation mythique Earth, Wind and Fire, et qui fera revivre les plus grands tubes du célèbre groupe avec les meilleurs musiciens de Los Angeles.

 Concernant la scène BMCI, le mardi 2 juillet, le concert d’ouverture de la scène BMCI se fera sous les sonorités gnaoui de l’extraordinaire Mehdi Nassouli. Après s’être formé auprès des plus grands Maâlems Gnaoua. Mercredi 3 juillet, ce sont les huit membres d’Atlantic Soul Orchestra, tout droit venus de Londres, qui débarquent à Casablanca pour un show plein de bonnes énergies autour de la soul, du funk et du blues.

Le jeudi 4 juillet, la scène gratuite reçoit l’étonnant groupe français NoJazz, qui proposent un mix hypnotique de swing et de musique électro. Vendredi 5 juillet, le beatmaker et producteur de hip hop et de funk français Guts sera de retour à Jazzablanca. Après ses DJ sets en 2018 sur la scène du Village Samsung, Guts vient présenter son nouveau live: Guts & Les Akaras de Scoville. Puis, samedi 6 juillet, place à l’immense Aziz Sahmaoui et à sa formation University of Gnawa, pour une magnifique soirée dédiée à la musique world fusion.

Enfin, dimanche 7 juillet, les concerts de la scène BMCI festival seront clôturés avec l’impressionnante énergie de la formation Hypnotic Brass Ensemble, orchestre de cuivres de Chicago, considéré comme la meilleure mini fanfare du moment.

A l’Hippodrome Casa-Anfa, les scènes Village Samsung et Jazz Club recevront une grande partie des artistes qui se produisent sur la scène BMCI : Mehdi Nassouli, Atlantic Soul Orchestra, Hypnotic Brass Ensemble, NoJazz et Guts & Les Akaras de Scovill.

Chaque soir le Roof, à l’Hippodrome Casa-Anfa proposera des concerts en plein air à partir de23H30 avecles DJ : Mr ID (Maroc), Bosaina (Egypte), Noritsu(Maroc), Khalil Ryahi(Pays-Bas), Terekke(USA) et Daox (Maroc) en clôture.

A noter que 80% des festivaliers auront un accès gratuit au Festival à travers la Scène BMCI.

 

Abir et-Tazy (Stagiaire)

 

Commentaires

Commentaire