Actus fil info

Coup d’envoi ce soir de la Nuit des Philosophes de l’Institut français du Maroc

Écrit par FDM

Des penseurs et artistes français et marocains comme Houria Abdelouahed, Faouzi Bensaïdi, Ymane Fakhir ou Meryem Sebti participent à la Nuit des Philosophes de l’Institut français du Maroc, qui se décline sur deux soirs. Le coup d’envoi est donné ce soir à Rabat.

Conférences, forums de discussions et lectures de textes philosophiques vont rythmer la 4ème édition de la Nuit des Philosophes. Un rendez-vous qui démarre d’abord ce 10 novembre à la Bibliothèque Nationale de Rabat par une conférence intitulée « le livre et les livres ». Cette année, ce sont Jean-Claude Monod, philosophe, cinéaste et directeur de recherche au CNRS, et Driss Ksikès, écrivain et dramaturge qui sont aux commandes de cet événement organisé par l’Institut français du Maroc.
À leurs côtés, 30 intervenants venus de France et du Maroc tels que Houria Abdelouahed, Faouzi Bensaïdi, Omar Berrada, Marc de Launay, Moulim El Aroussi, Ymane Fakhir, Michaël Foessel, Patricia Lavelle, Nabil Mouline, Noureddine Sail ou encore Meryem Sebti. Tous vont se prêter au jeu du débat avec le public qui vient toujours plus nombreux. Ce rendez-vous attire chaque fois près de 9 000 personnes.
La nouveauté de cette année ? Des conversations entre artistes et philosophes proposées sur des sujets tels que « Image, exclusion et discriminations » ou  « Utopie et image de la pensée » afin de créer des ponts entre l’art et le débat d’idées, comme le souligne l’Institut français du Maroc. À Casablanca, la soirée se déroule samedi 11 novembre à partir de 20h30 à l’Institut français et c’est Vincent Delecroix qui l’ouvre par un débat. Globalement sur les deux Nuits des Philosophes, sont prévus 32 « halqas philosophiques » c’est-à-dire des leçons de 30 minutes sur un sujet précis, suivies de 15 minutes d’échanges avec le public, puis 5 « dialogues philosophiques », 6 « échanges entre artistes et philosophes », 38 « Labos-Grains de philo » entre les philosophes et des groupes de lycéens en classe terminale.

 

Entrée libre.

Vendredi 10 novembre à la Bibliothèque Nationale de Rabat de 18h30 à 00h30.

Samedi 11 novembre à l’Institut français de Casablanca à partir de 20h30.

 

Commentaires

Commentaire