Actus fil info

Comment parler du Coronavirus aux enfants ?

Écrit par FDM

Comment parler du Coronavirus aux enfants et comment gérer son impact psychologiques sur les petits ? Voici les conseils des psy.

  1. Créer un espace de discussion ouvert et sécurisant pour les questions des enfants au sujet de cette épidémie. Il est toutefois préférable de ne pas forcer les enfants à parler de ces sujets tant qu’ils n’y sont pas prêts.
  2. Utiliser des mots et concepts que les enfants peuvent comprendre, en adaptation avec leur âge et leur niveau de langage.
  3. Se préparer à devoir répéter plusieurs fois les informations et les explications. Certaines informations peuvent être difficiles à comprendre ou à accepter. Poser plusieurs fois la même question est parfois une manière pour les enfants de solliciter de la réassurance.
  4. Se souvenir que les enfants ont tendance à personnaliser les situations. Ils peuvent par exemple s’inquiéter spécifiquement de leur sécurité personnelle et de celle de leurs proches immédiats. Ils peuvent également s’inquiéter pour leurs amis ou famille qui voyagent ou vivent à l’étranger.
  5. Etre rassurant. C’est important de laisser entendre aux enfants qu’ils sont en sécurité chez eux. L’enfant peut avoir besoin d’être rassuré : Il n’est pas en danger, ses parents non plus, ni ses frères et soeurs parce qu’ils sont en santé. Mais il y a des personnes plus fragiles qu’eux, comme des personnes qui avaient déjà certaines maladies ou difficultés importantes dans leur corps.
  6. Ne pas laisser les enfants trop regarder la télévision et les images effrayantes qui y sont diffusées en permanence. La répétition de telles scènes peut être perturbante et générer beaucoup trop de stress.
  7. Les enfants qui ont déjà traversé des maladies graves ou des deuils par le passé sont particulièrement vulnérables à développer des réactions intenses ou prolongées à l’exposition à de nouvelles expériences de maladies ou de mort. Ils justifient donc d‘un soutien et d’une attention particulière.
  8. Ne pas cacher aux enfants que toute la population est touchée et mobilisée par l’épidémie de coronavirus. C’est une bonne occasion de montrer aux enfants que lorsqu’une adversité survient à l’échelle collective, nous prenons appui les uns sur les autres.
  9. Les enfants apprennent de leurs parents et de leurs professeurs. Ils sont très intéressés de voir comment les adultes qui leur sont proches réagissent à l’épidémie de coronavirus. Il peut donc être important de ne pas leur cacher systématiquement les conversations à ce sujet entre adultes.
  10. Bien que la plupart des adultes suivent avec attention les nouvelles quotidiennes en lien avec le coronavirus, la plupart des enfants veulent simplement continuer à être des enfants. Il est possible qu’ils ne veuillent pas savoir en permanence ce qui se passe dans leur pays ou dans le monde. Il faut donc également les autoriser à continuer à jouer, se dépenser, etc.

Commentaires

Commentaire