A la une Actus

Clap de fin pour le Rallye Aïcha des Gazelles

Écrit par FDM

Certaines n’ont pas validé toutes les balises. Peu importe, elles l’ont fait. Bravo à toutes les Gazelles. En franchissant la ligne d’arrivée, il y a beaucoup de fierté, de bonheur et d’émotions. Zoom sur quelques équipages.

Équipage  147  :  Belle  prestation  pour  Corinne  Tisserand  et  Jamila   Fruchart
 Pour  ce  deuxième  jour  de  marathon,  l’équipage  147  est  parti  sur  le   parcours  “D”.  Corinne  Tisserand  et  Jamila  Fruchard  ont  fait  un  parcours   presque  parfait  jusqu’au  sixième  check  point  où  elles  ont  passé  leur  nuit   à  la  belle  étoile.     

Équipage  191  :  Léa  Baudier,  et  Alia  Bouchama.  La  révélation  de   cette  29ème  édition  !  Navigation  presque  parfaite.   
Pour  le  premier  jour  de  ce  marathon,  Léa  Baudier  et  Alia   Bouchama    sont  parties  sur  le  parcours  A,  elles  ont  fait  un  parcours   parfait  jusqu’à  la  sixième  balise.  Depuis  le  début  de  cette  manifestation   ce  binôme  ne  craignait  aucun  obstacle  et  a  surpris  les  organisateurs.   Ludovic  le  directeur  de  course  a  exprimé  sa  stupéfaction  quand  à  leur   sens  de  l’orientation.  Rappelons  que  Léa  et  Alia  sont  à  leur  première   participation.   

Équipage  206  :  Bouchra  Jennane  et  Siham  El  Moutea  ont  été   malchanceuses.  
Siham  et  Bouchra  ont  bien  entamé  cette  deuxième  étape  sur  le  parcours   “F”.  Elles  ont  validé  leur  première  balise  au  cap.  À  un  kilomètre  de  la   deuxième  étape  leur  véhicule  s’arrête  net.  Le  premier  diagnostique  :  une   panne  au  niveau  de  la  boite  à  vitesse.    Le  binôme    décide  de  remorquer   le  véhicule  de  M’hamid  en  direction  Zagora  pour  le  réparer  et  reprendre   la  course  le  lendemain.  Pour  cette  équipage,  l’abandon  ne  figure  pas   dans  son  dictionnaire.  À  Zagora,  elles  ont  fait  presque  nuit  blanche,  les   mécanos  aussi…  Voiture  démontée,  les  mécanos  s’aperçoivent  qu’il  ne   s’agit  pas  de  la  boite  à  vitesse  mais  qu’il  s’agissait  de  la  boite  de   transfert…    En  fin  de  compte  elles  n’ont  pas  pu  reprendre  la  course  et   terminer  cette  étape.  Elles  ont  récupéré  leur  voiture  et  ont  fait  le  trajet   jusqu’au  bivouac…     Triste  nouvelle  pour  ce  rayonnant  binôme.  Il  est  hors  classement,  mais   les  organisateurs  sont  très  contents  de  leur  prestation.

  Équipage  210  :  Lamia  Sbai  et  Sylvie  Benbrik  Dutremee.  L’harmonie   dans  l’âme  !   

Pour  la  première  journée  de  cette  étape  marathon,  Lamia  et  Sylvie  ont   bien  roulé  en  faisant  un  petit  détour  entre  la  première  et  la  deuxième   étape,  puis  ont  continué  au  cap  jusqu’au  sixième  check  point  où  elles  ont   décidé  de  camper  avec  une  dizaine  de  gazelles.  Le  lendemain  elles  ont   repris  très  tôt  la  route  pour  cette  deuxième  journée  marathon  elles  ont   encore  une  fois  jardiné  avant  d’arriver  à  la  septième  balise  puis  ont  roulé   au  cap  jusqu’à  la  ligne  d’arrivée.  Ce  binôme  très  souriant  et  engagé  a  fait   une  très  belle  prestation.   Elles  sont  53ème  au  classement  provisoire  de  ce  marathon  avec  66,86   points  de  pénalités.  Au  classement  pour  les  cinq  étapes  elles  sont   86ème  avec  908,91  points  de  pénalités.  
Équipage  222  :  Karima  Laaroussi-­Mouhyi  et  Dounia  Bennani-­ Mazhar  manque  de  pot  et  faute  de  navigation.      Pour  ces  deux  jours  Karima  et  Dounia  n’ont  pas  fait  un  trajet  parfait   contrairement  à  leur  habitude.  Pour  rappel  le  pont  avant  de  leur  caisse   avait  flanché  sans  raison  sur  une  route  goudronnée.  Ce  triste  événement   leur  a  coûté  beaucoup  de  points  de  pénalité.   Elles  sont  76ème  au  classement  provisoire  de  ce  marathon  avec  339,98   points  de  pénalités.  Au  classement  pour  les  cinq  étapes  elles  sont   89ème  avec  954,43  points  de  pénalités.      

Dans  la  catégorie  Crossover  :

  Équipage  314  :  Malika  Ajaha,  et  Hajar  El  Bied,  Une  révélation   prometteuse  pour  les  prochaines  éditions.   

Sur  le  parcours  “S“.  Ce  jeune  binôme  a  roulé  au  cap  en  sortant  quelques   peu  de  leur  trajectoire.     Au  classement  pour  les  cinq  étapes  elles  sont  6ème  chez  SUV  avec   1034,75  points  de  pénalités.  Les  révélations  de  cette  29ème  édition  ne  peuvent  être  que  Léa  Baudier,   et  Alia  Bouchama  de  l’équipage  191  et  Malika  Ajaha,  et  Hajar  El  Bied  de   l’équipage  314  chacune  dans  leur  catégorie.    

Commentaires

Commentaire