A la une Actus

Beat hotel, un festival culturel, musical et culinaire, qui débarque à Marrakech

Écrit par FDM

Du 28 au 31 mars, c’est la première édition du festival Beat hotel à Marrakech. Quatre jours de créativité ont été concoctés avec un programme culturel, musical et culinaire.

Inspiré par la « Beat Generation », mouvement littéraire et artistique né dans les années 1950 aux États-Unis, le festival Beat Hotel prend ses quartiers du 28 au 31 mars au Fellah Hôtel à Marrakech. Au programme, quatre jours d’évasion culturelle, des collaborations culinaires uniques –notamment les enseignes Berber & Q de Londres, Black Axel Mangal et Salon-  des conférences ainsi qu’une série de concerts et de DJs sets. Derrière les platines, Hunee (Corée), Haai (Royaume-Uni), Palms Trax (Allemagne), Gerd Janson (Allemagne), Job Jobse (Pays-Bas) et Gilles Peterson (France). Parmi les artistes à l’affiche, le trio de rap écossais Young Fathers, le duo électronique anglais Maribou State, le multi-instrumentiste américain Laraaji, qui sera entouré du musicien, arrangeur et producteur Brian Eno, du DJ britannique James Holden ainsi que le Maâlem Houssam Guinia. De nombreux talents marocains sont aussi attendus  comme les artistes du label électronique fondé par Driss Bennis, Casavoyager. Autres artistes qui marqueront cette 1er édition : Teleman, le quatuor indie pop londonien, l’autoproclamé « afro-futuriste » DJ et producteur britannique Auntie Flo, le groupe de psyché anglo-bahreini Flamingods, la star montante allemande Perel (membre de DFA), Disco Halal boss Moscoman, le légendaire DJ Andrew Weatherall et l’écrivain et DJ britannique Frank Broughton.

Pour son concert d’ouverture, jeudi 28 mars, Beat Hotel présentera la formation rifaine de transe soufie The Master Musicians of Joujouka, rejoint par les arrangements vocaux superposés du collectif de chant féminin Deep Throat Choir, et des sons mondiaux de Brian Shimkovitz, créateur de Awesome Tapes From Africa.

Le festival Beat Hotel, c’est aussi un programme littéraire en présence de l’écrivain Irvine Welsh et de l’auteur du roman post-punk « This Is Memorial Device », David Keenan, ainsi que du DJ Andrew Weatherall. L’auteur et homme d’affaires britannique Barry Miles, sera aussi de la partie tout comme Nabihah Iqbal, DJette et productrice, qui s’exprimera sur l’empreinte musicale mondiale de l’Afrique et Jeremy Deller, artiste lauréat du prix Turner, qui présentera une série de films.

 

Plus d’infos sur : www.beat-hotel.com

Commentaires

Commentaire