A la une Actus

Bassima Hakkaoui au SIEL

Écrit par FDM

La ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui, a affirmé, mercredi à Casablanca, que la famille marocaine fait face à de multiples mutations socio-culturelles.

S’exprimant lors d’un atelier dédié à la famille et aux défis auxquels elle fait face, dans le cadre des activités culturelles de la 22è édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), Mme Hakkaoui a indiqué que le choix de ce sujet est dicté par les problèmes qu’affrontent actuellement les familles, appelant à jeter la lumière sur cette question et ses répercussions sur ce noyau sociétal.

La ministre a également passé en revue les textes juridiques visant la protection de la famille et de l’enfance.

De son côté, le modérateur de ce panel, Mohamed Kabbaj, universitaire et chercheur, a indiqué que les mutations que connaît la famille trouvent leurs explications au niveau de la prédominance des nouvelles technologies de l’information.

05713ac5-6252-4e2b-8218-8f9ad625bec9  24b821cf-f45b-4ad6-97d0-fe1cbaec83d5

Pour sa part, Khalid Soueidi du haut Commissariat au Plan (HCP) s’est arrêté sur les répercussions des changements démographiques sur l’évolution de la société marocaine, citant à ce propos l’émergence de la famille nucléaire au détriment de la famille nombreuse.

Quant à Mokhtar Herras, universitaire-chercheur, il a indiqué que la structure familiale au Maroc connaît de profondes mutations, précisant à ce sujet que la famille nucléaire représente actuellement 72% des ménages.

Au nom du Centre Ichaâ pour les études familiales, M. Farid Ammar a appelé à la mise en place de structures adéquates pour la préservation de la famille marocaine.

68d69481-43d6-45cb-9942-9e509ff6e2af

Commentaires

Commentaire

loading...