A la une Actus

“Baghintzewej”, une pub au goût amer

Écrit par FDM

« Baghintzewej » est la nouvelle publicité marocaine sous forme de téléréalité lancée sur la toile qui a déjà suscité une vague d’indignations. La raison ? Le principe même, à savoir choisir une épouse parmi plusieurs prétendantes jugées pour ses talents de… pâtissière. .

Misogyne. Sexiste. Dégradant. Honteux. Les mots d’indignation défilent à l’encontre de la nouvelle publicité diffusée depuis le 22 avril sur la toile sous forme de téléréalité marocaine. Son nom ? « Baghintzewej ». Car comme le concept français « Qui veut épouser mon fils ? », un homme va choisir une épouse parmi plusieurs prétendantes, sur les conseils avisés de sa mère. Dans « Baghintzewej », le beau prince s’appelle Sidi Anass et la belle-mère Lhajja. Mais le critère pour être la meilleure femme à leurs yeux n’est autre que ses talents de pâtissière. Alors derrière les fourneaux, ces jolies demoiselles s’attellent à impressionner le couple mère-fils en se décarcassant pour faire le meilleur gâteau en utilisant des produits Nestlé… Car c’est bien cette célèbre marque qui est derrière cette publicité. Au vue de l’indignation générale, la multinationale suisse a alors tenté de se défendre par la voix de son brand manager, Salma Myar, comme le relaie le Site Info. Dans une vidéo, elle a ainsi expliqué que le but de cette production est de « donner du contenu au consommateur et des idées de préparation de recettes mais dans un contexte qui ne soit pas monotone (…). Nous avons choisi le thème du mariage parce que généralement c’est là où on prépare les desserts et en même temps c’est un sujet à débat et on a choisi de le « tacler » d’une partie stéréotype qui peut être interprétée de différentes manières afin de générer plus de contenus ». Convaincus ? A vous de juger :

https://www.facebook.com/a7lala7adat/?hc_ref=ARTxNVBNw6Gbae71Nlk2JSw8OdGsjxALRDR3IvS98-Fi6X3xjWnyM0uigCIXxepBXRQ&fref=nf

Commentaires

Commentaire

loading...