A la une Actus

Audrey Azoulay : sprint final pour le poste de directeur général de l’Unesco

Écrit par FDM

Le dernier tour pour l’élection du nouveau directeur général de l’Unesco est prévu ce soir. Audrey Azoulay, donnée favorite, doit recueillir 30 suffrages de la part des 58 pays membres pour espérer occuper le prestigieux fauteuil.

Qui remplacera la Bulgare Irina Bokova à la tête de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) ? Le suspens est toujours en vigueur à quelques heures du vote final des 58 membres du conseil exécutif de l’institution onusienne. Presque au coude-à-coude, on trouve Hamad bin Abdulaziz Al-Kawari, âgé de 69 ans, et Audrey Azoulay, 45 ans. Tout comme Audrey Azoulay, Hamad bin Abdulaziz Al-Kawari est ancien ministre de la culture.  Il a également été ambassadeur du Qatar à l’Unesco de 1974 à 1986. En outre, il sillonne le monde depuis plus de deux années pour s’assurer le plus de voix, alors qu’Audrey Azoulay a déposé sa candidature in extrémis en mars dernier. La troisième candidate, l’Égyptienne Moushira Khattab, 73 ans, ancienne ministre et ambassadrice et militante des droits de l’homme, a résisté jusqu’à la dernière minute avant d’être éliminée hier.
La bataille s’annonce rude ce soir, car les deux  candidats semblent avoir chacun toutes ses chances pour décroche le poste convoité.
A rappeler qu’une polémique a accompagné la candidature d’Audrey Azoulay, car les pays arabes, éloignés de la présidence de cette instance depuis sa création, revendiquent avec force ce poste. « Ce n’est ni le tour des pays arabes, ni celui de la France, mais celui de l’Unesco qui arrive à un tournant de son histoire et doit entrer dans le XXIe siècle », rétorque la candidate française qui a jeté toute sa force dans la bataille. Qui sera alors le gagnant de cet ultime affrontement, et dont la victoire devra être entérinée par les 195 pays membres de l’ONU le 10 novembre prochain pour un mandat de quatre ans ? Réponse ce soir.

Commentaires

Commentaire