A la une Actus

Asma Lamrabet, la militante aux idées avant-gardistes

Écrit par FDM

L’annonce de la démission d’Asma Lamrabet de son poste de directrice du Centre d’études féminines en Islam au sein de la Rabita Mohammadia est tombée comme un couperet. Dans la foulée, un communiqué laconique annonce la nomination de Farida Zomorod, professeur maître-assistant à Dar al-Hadith al-Hassania à la tête de la structure, sans donner d’autres détails.

Quelles sont les raisons derrière la brusque démission d’Asma Lamrabet de son poste de directrice  du Centre d’études féminines en Islam ? Rien n’a fuité sur cela, et la principale intéressée avait fait part de sa démission sur son compte Facebook, page clôturée depuis suite à une avalanche de diatribes et de posts haineux mais aussi de soutien à son égard. Mais ce qui est certain c’est que ce sont ses idées réformistes et avant-gardistes sur certaines questions, et particulièrement l’égalité en héritage qui ont précipité son départ. La Rabita s’est d’ailleurs empressée de confier la gestion de son Centre d’études et de recherche féminine en islam à Farida Zomrod « dans la droite ligne de préservation des constantes religieuses et l’accomplissement des devoirs de la recherche scientifique fondée sur les enseignements des textes religieux ».
« Je suis une femme croyante, et il n’y a aucune incompatibilité entre la critique de la tradition et le fait d’être dans la foi musulmane » ne cessait-elle de proclamer, en insistant sur le fait que «repenser notre compréhension de la religion n’est pas quelque chose de nouveau. La réforme est inhérente à l’Islam et toutes les religions monothéistes ont connu leur réforme. D’ailleurs, il faut que la réforme soit inhérente à la religion pour que cette dernière reste dynamique. L’histoire de l’Islam est une histoire de réformes. » Autrement dit, les textes peuvent être soumis à la raison critique, sans pour autant les désacraliser.
Asma Lamrabet occupait le poste de directrice du Centre d’études et de recherches sur la question des femmes dans l’islam (CERFI) à Rabat depuis 2011. Choisie justement pour ses idées modernistes sur l’Islam par Ahmed Abadi, le secrétaire général de la Rabita des oulémas du Maroc, elle effectuait un travail de réinterprétation des textes sacrés sur la question des droits des femmes.
Femmes-Islam-Occident : chemins vers l’universel, et Femmes et hommes dans le Coran : quelle égalité ? Aisha, épouse du Prophète ou l’Islam au féminin; Le Coran et les femmes: Une lecture de libération et « Islam et femmes, les questions qui fâchent » sont quelques-unes des publications d’Asma Lamrabet,

Commentaires

Commentaire

loading...