A la une Actus

À Hollywood, un fonds pour soutenir les femmes contre le harcèlement sexuel au travail

Écrit par FDM

“Time’s up” (C’est fini) est le nom de l’initiative lancée par plus de 300 femmes d’Hollywood pour lutter contre le harcèlement sexuel au travail aux Etats-Unis, en aidant celles qui n’ont pas les moyens financiers à se défendre.

La vague de contestation contre le harcèlement sexuel au travail se poursuit et prend une autre ampleur, trois mois après les fameuses révélations sur le producteur américain Harvey Weinstein et bien d’autres hommes d’influence… Désormais, il existe un fond de soutien, “Time’s up” pour les femmes victimes qui n’ont pas les ressources suffisantes pour poursuivre leur(s) agresseur(s). Car « souvent, le harcèlement persiste parce que les harceleurs ne payent jamais les conséquences de leurs acte », pointent du doigt les 300 initiatrices de projet qui ont signé une « lettre de solidarité » publiée par le New York Times. Toutes sont des personnalités d’Hollywood. Parmi elles, on compte notamment les actrices Natalie Portman et Meryl Streep, l’avocate et ex-chef de cabinet de Michelle Obama, Tina Tchen, ou encore la coprésidente de la Fondation Nike Maria Eitel, pour ne citer qu’elles. Ce fond est destiné « à toutes les femmes employées dans l’agriculture qui ont dû repousser des avances sexuelles non désirées de la part de leur employeur, à toutes les femmes de ménage qui ont tenté d’échapper à un client agressif, (…) à toutes les immigrées sans papiers poussées au silence par la peur d’être dénoncées, et à toutes les femmes dans tous les domaines professionnels qui sont objet d’indignité et de comportements agressifs, qu’elles sont obligées de tolérer pour continuer à gagner leur vie », insistent les signataires. Jusqu’à présent, plus de 13 millions de dollars ont déjà été récoltés sur les 15 millions voulus. Mais ce n’est pas le seul cri de colère des ces personnalités qui réclament afin une justice salariale notamment dans leur secteur : « Nous nous engageons également à continuer à pousser pour de réels changements dans notre propre domaine, afin de faire de l’industrie du show-business un endroit sûr et équitable pour tous ». Pour protester contre ce sexisme, bon nombre de femmes comptent porter du noir lors de soirée des Golden Globes ce dimanche 7 janvier.

Commentaires

Commentaire

loading...