A la une

Comment aimez-vous l’amour ?


On rêve toutes qu’Eros, dieu grec de l’amour, vienne semer quelque trouble délicieux dans notre cœur. Pourtant, chacune d’entre nous diffère dans sa conception du grand frisson, et possède sa propre culture de l’attachement qui se traduit dans son interaction avec l’autre. Découvrez quel style d’amour vous correspond !

Quid du toucher, chez les amoureux…

c- vous caressez les touches du clavier, quand vous devez lui parler
d- dès que vos corps entrent en contact, c’est tout votre être qui vibre de décharges électriques
b- vous aimez, par dessus tout, quand il prend tendrement votre visage, entre ses mains
a- en dehors des intermèdes calienté, on n’est pas obligés de se tripoter H24

Votre happy end préféré pour l’amour ?

b- ils se marièrent, furent heureux et eurent beaucoup d’enfants
a- ils se marièrent, firent un bond dans l’échelle sociale et eurent une vie confortable
c- ils affichèrent un faux statut « mariés » sur Facebook et reçurent des tonnes de like et de petits cœurs virtuels
d- ils se marièrent jeunes, divorcèrent avec fracas, et se remarièrent par conviction

Votre amoureux vous offre un cadeau :

b- plus que le cadeau, c’est le symbole qui compte
d- le plus beau cadeau que la vie vous ait fait, c’est lui
a- la parure de « Asilah », la dernière collection d’Azuelos, çà, c’est du lourd !
c- ils ont beau être virtuels, ses « gift » animés et surprenants vous « orgasment » le cerveau

Quelle est la bonne distance amoureuse ?

d- il doit être physiquement à vos côtés, collé à vos basques
c- un mec connecté en continu, c’est pratique pour suivre son actualité, à la trace
b- même quand il n’est pas là, il se manifeste par des coups de fil, des petits mots glissés sous l’oreiller…
a- personne n’est censé déranger l’autre, que ce soit au travail, ou lors de ses loisirs perso…

Je t’aime, moi non plus :

d- la formule résume parfaitement votre passion tumultueuse, en dents de scie
b- s’attirer pour mieux se repousser ensuite : trop trash pour un conte de fées moderne
a- une configuration pas très stable qui sabote, d’emblée, tout projet de futur foyer à deux
c- votre détecteur spécial « manipulateur pervers » vous incite à bloquer les profils virtuels pathos, au premier couac

Quel est le langage amoureux qui vous parle le plus ?

a- la serviabilité et la fiabilité : on peut compter sur lui pour les galères administratives ou pour nous faciliter le quotidien
b- les paroles valorisantes et l’écoute attentive : il n’est jamais en panne de compliments, d’encouragements et de réassurance de ses sentiments
d- l’émotionnel qui déborde : l’excès, le grain de folie, l’aventure, l’inconnu…
c- mille nuances d’amour, d’humour et d’humeur, déclinées dans la variété d’émoticônes à disposition

Le jour où vous êtes tombée raide dingue de lui :

d- Il dégageait une tension sexuelle certaine et vous dévorait des yeux
c- Influenceur, multi- suivi sur les réseaux sociaux, il a réussi à retourner l’opinion sur une problématique sociale sensible
a- vous avez découvert qu’il avait les trois B indispensables : bonne famille, bonne situation, bon compte en banque
b- il vous a consacré toute une après midi bucolique, sans jamais zieuter, du coin de l’œil, son téléphone

Si l’amour était un roman photos :

d- disputes, réconciliations, volte-face, rendez-vous secrets, fusion, possessivité… Même un bon scénariste finirait par perdre le fil des bulles et de l’histoire
b- les clichés tendres des moments partagés à deux constitueraient une jolie banque de souvenirs
c- il se nourrirait de multiples selfies et poses alanguies sur Instagram, dans tous les endroits magiques de la planète !
a- Il s’apparenterait à une belle photo de famille, avec toutes les générations réunies

La petite attention qui vous fait craquer :

b- galant, il descend toujours, avant vous, de la voiture, pour vous ouvrir la portière.
c- dès les premières secondes, il a « matché » avec vous sur Tinder, ébloui par votre beauté et allure
a- il vous a présentée à sa mère, comme la femme de sa vie
d- il a arrêté de fréquenter ses ex, du jour au lendemain

Deux valeurs essentielles pour faire durer sa love story :

a- amitié, respect
d- sexe, passion
b- sentiments, partage
c- cool attitude, sociabilité

 

Résultats du test :

Un maximum de a : l’amour pragmatique

Vous enfuir par amour avec le premier venu, ou vous truffer de complications pour vivre une love story impossible, pfff, ce n’est définitivement pas le genre de la maison ! Raisonnable, vous êtes convaincue en votre for intérieur, que plus il y a d’atomes crochus, socialement, intellectuellement et pécuniairement parlant, plus il y a des chances de faire aboutir un amour. Étant entendu que la consécration de l’amour, pour vous, est l’engagement et le mariage. Or cette institution très sérieuse doit pouvoir s’appuyer sur des fondations beaucoup plus solides que l’alchimie des corps, une bogossitude de surface ou des belles parolés parolés qui s’envoleront, un jour, après la belle saison. In fine, un plan sûr, quoique pas très folichon, vaut mieux que deux tu l’auras (dans le b.a.ba !).
Conseil + : il est bon, parfois, de garder la tête froide, mais il faut savoir préserver une certaine spontanéité du cœur, sans calcul.

 

Un maximum de b : l’amour romantique

Vous êtes tellement fleur bleue, que vous pourriez considérer que descendre les poubelles, pour vous faire plaisir, est une marque rare de délicatesse, de sa part. Ah… Et si sa demande de mariage pouvait avoir lieu à Ifrane, lui, posant un genou sur la neige, et vous, le couvant d’un regard doux, on atteindrait le nirvana du romantisme ! De l’amour, vous aimez la douceur, la poésie des moments partagés à deux, l’intimité des gestes invisibles pour les autres, la complicité sans nuages. Votre homme idéal vous couverait telle une fleur précieuse, et dans une parfaite réciprocité, vous lui ménageriez un cocon chaleureux où venir se réfugier pour oublier les douleurs du monde. Ainsi, les preuves d’amour délivrées jour après jour permettraient de creuser le sillon d’une affection profonde et durable.
Conseil + : cet amour évoluant dans le monde des bisounours n’est pas simple à trouver ; mais si vous tenez la perle rare qui va le faire fructifier, vite, appelez Woody Allen pour réaliser un beau film !

 

Un maximum de c : l’amour numérique

Après quinze tchats, échanges de photos, et autant de statuts likés, Soulaymane le magnifique, actif sur Messenger depuis une heure, vous rend toute chose. Derrière l’interface de vos écrans respectifs, une graine d’amour numérique vient de naître… Un amour qui n’est pas pressé de se voir, en vrai, et qui prend le temps de flirter sur les ondes, longuement. Car l’élu du moment doit d’abord passer le test de la virtualité avec brio, avant d’être cueilli sur la Corniche pour faire plus ample connaissance, de visu. Et à chaque rencontre réelle succédera, ensuite, toute la mise en scène digitale propre à l’époque : Souly et Maha au café ; Souly et Maha dans un stade de foot ; Souly et Maha enlacés et entourés de leur bande potes etc. Résultat : plus vous faites le buzz sur les réseaux sociaux, et plus vous vous sentez confortée, dans votre choix de conjoint par vos amis de la Toile ! À suivre : l’épisode de l’énorme bague de fiançailles qu’il va vous offrir, le « wedding » (avec, dans la liste d’invités, les dix comptes Instagram les plus suivis), et peut être, l’accouchement en « live »!
Conseil + : l’amour qui se dévoile trop n’en est pas pour autant gage de sincérité !

 

Un maximum de d : l’amour passionnel

Vous avez un penchant certain pour l’amour, à l’arôme corsé et intense. Exigeant et exclusif, il ne se complaît que dans les sommets, mais, attention, plus dure sera la chute ! Un appétit démesuré pour la fusion et un équilibre trop instable peuvent menacer son pronostic vital, sur le long terme. Car extase et crises qui se côtoient régulièrement, finissent par épuiser l’autre et tarir la source de l’exceptionnelle attirance des débuts. Si, avec un compagnon du même acabit, on peut espérer prolonger le suspense, durant quelques années folles, il sera beaucoup plus difficile de faire vivre cette « love mania » d’adolescents attardés, à quelqu’un qui aspire à davantage de quiétude en amour. L’amour ne doit surtout pas être une drogue dure qui détruit le couple.
Conseil + : faites plus confiance à votre amoureux et laissez-le respirer en dehors de vous !

 

 

 

 

 

Commentaires

Commentaire

loading...